Dernières News
Accueil / Le Club / Historique

Historique

Le Club Pongiste Quevillais a été fondé en 1954 sous le nom de « Conférence St Eloi ».

Marcel LECAUDE en fut le fondateur et le Président durant 15 ans. Dès cette époque les jeunes s’affirmèrent au niveau régional grâce à «l’école du jeudi».

En Mai 1968, M. LECAUDE passa le témoin à Christian BUTAUD qui grâce à sa clairvoyance et à sa diplomatie hissa le club au premier rang national durant l’année 1978.

En 1980 il décida de passer le relais à Philippe HAMARD dont l’objectif était le maintien du CPQ parmi les meilleurs clubs nationaux. A cette époque quatre équipes disputaient un championnat au niveau national et Martine SALINAS, licenciée au club disputait ses premiers Championnats d’Europe jeunes.

En 1983, coup de théâtre, pour des raisons financières, le club refusa la montée de l’équipe féminine en nationale 1. Cette décision provoqua une première crise car les objectifs sportifs devaient être revus à la baisse.
En contre partie Philippe HAMARD développa l’esprit de club à travers des activités extra sportives (tournoi, journal, rallye, fêtes de Noël, bals..)

En 1985, Philippe HAMARD céda son fauteuil de président à Alain SUDRON, l’actuel président. Malheureusement, à partir de l’année 1995, le Club Pongiste Quevillais connaîtra des saisons difficiles. Des conflits de génération apparaissent; ils aboutissent en 2001 à la démission de l’entraîneur en place depuis plus de 20 ans: Fred GABEL. Ce dernier avait été l’artisan d’une école de formation très efficace grâce à un dévouement et une disponibilité hors du commun.

Les premiers éducateurs recrutés sur des contrats Emploi Jeunes, dès 1998, n’ont pas obtenu les résultats escomptés et le niveau des jeunes a progressivement décliné. Le recrutement de nouveaux talents a cessé et le groupe existant s’est désagrégé faute d’un encadrement suffisamment rigoureux.

Entre septembre 2001 et septembre 2004, Bruno BERNARD tenta de « redresser la barre » en recréant un groupe de jeunes motivés par la compétition, mais l’âge moyen des jeunes fréquentant régulièrement la salle se situa plutôt entre 13 et 14 ans.

A partir de 2004, nous avons décidé de prendre Robin WEBER en qualité d’entraîneur pour poursuivre le travail entrepris par son prédécesseur.
Robin fit un travail remarquable dans les écoles de la commune et petit à petit des jeunes joueurs venaient au CPQ pour progresser.
C’est à ce moment que j’ai demandé (Alain Sudron) à Jean-Paul WEBER de m’aider dans ma tache pour reconstruire le CPQ. Pendant quatre saisons, nous avons réalisé un gros travail en profondeur pour à la fois retrouver un niveau sportif intéressant et redresser les finances du club.

En 2007, Robin WEBER partant de son rôle d’entraîneur, nous avons recruté Cristian DORCESCU dans le cadre d’un groupement d’employeurs avec Fontaine-Le-Bourg.
Voir une vidéo sur le club réalisée en 2007 par Léa TV >>

Durant la saison 2008, Jean-Paul WEBER nous quitte pour une retraite bien méritée en Ardèche. C’est à ce moment-là que Philippe HAMARD est revenu donner un coup de main au commande du CPQ.

Lors de la saison 2010/2011, un nouvel entraîneur a été nommé au sein de l’association. Yoann Sudron prend donc la suite de Cristian Dorcescu. Sa mission première est la création d’une école de Jeunes pour permettre de continuer sa progression.

En 2012/2013, le club se situe dans les trois premiers clubs de la région en terme d’adhérents avec 160 licenciés et surtout est devenu le meilleur club formateur de la Région Haute-Normandie pour cette saison. De plus sur cette saison, Jérôme Letellier a été embauché dans le cadre d’un groupement d’employeurs, et intervient sur le club à 70% de son temps. Cela permet de continuer le développement du club.